JB MARTIN Iro Marron jYQUH

SKU451382227633413
JB MARTIN Iro Marron jYQUH
JB MARTIN Iro Marron

Bienvenue Commune Nouvelle Carentoir et Quelneuc

Etang du Bois Vert

Une commune à taille humaine

Etang du Beauché

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
LATEST
Facebook Twitter Youtube
International Correspondents
Xavier Coadic ·
2 3.3k Keds Champion Mini Bird Bleu WzCnrr

Il n’y a pas assez de 5 années de travail, de collaboration, d’explorationpour bien maîtriser un sujet aussi important que celui de l’économie circulaire, et des enjeux de l’open source dans les changements deparadigmes sociétaux. Cependant, je vais essayer rendre compte d’initiatives concordantesayant des implications au-delà de la France elle-même.

DesFabLabs, aux jeunes pousses (associations ou entreprises), en passant par la start-upmania, la loi de transition énergétique de 2015 jusqu’ à la naissance de l’agence française de biodiversité en janvier 2016, j’ai pu être acteur outémoin privilégié de évolutions récentes dans différentes villesfrançaises et secteurs d’activités.

Alors depuis la création d’un «biomimicry hacklab» à Rennes en 2013 puis un tour de Bretagne des Laboratoire citoyens, un tour de France en 2016 des lieux ouverts et open source de l’innovation et un passage comme intervenant à la Biennale internationale du Design de St Étienne en 2017 sur l’exposition Tiers-lieux dans la mutation du travail, j’ai fait quelques petits pas et appris à pratiquer une philosophie. J’honore la loi des deux pieds, ou loi de la mobilité : «Si vous n’êtes ni en train d’apprendre, ni de contribuer, passez à autre chose !»

Une transformation naissante

En France, l’économie circulaire est définie autour de 7 axes principaux :

(1) L’éco-conception management environnemental  ; (2) L’échange de ressources secondaires entre entreprises (l’écologie ou la symbiose industrielle) ; (3) L’économie de fonctionnalité peu génératrice de déchets, et plus largement les business modèles innovants ;(4) Le réemploi  ; (5) La réparation ; (6) La réutilisation ; (7) Le recyclage.

L’éco-conception management environnemental (l’écologie ou la symbiose industrielle) L’économie de fonctionnalité Le réemploi  La réparation La réutilisation Le recyclage.

Le réinvestissement dans le capital naturel est encore un point trop rarement traité et considéré dans l’Hexagone. Ce qui pose un problème systémique d’ampleur.Ce qui est en jeu, c’est la culture de la collaboration comme Feud London TOECAP OXFORD Derbies amp; Richelieus marron gwKSBZKk2
.

En France, l’Etat Providence offre plusieurs filets de protection en cas de licenciement. Loin de nous inciter à profiter du système en nous installant dans le chômage , Helen Monnet voit dans cette pause un temps privilégié pour se ressourcer et parvenir à trouver sa juste place. « J’ai moi-même été licenciée de façon très brutale. Cela a été une opportunité et une chance sinon je ne serais pas là en train de vous parler », explique-t-elle.

2/ Prenez le temps d’encaisser

Les Ptites Bombes Baltimore Gris I1z9ej1TXo
occupe une très grande partie de notre vie. C’est pourquoi, le licenciement est une forme de deuil d’une vie passée, d’un quotidien bien réglé. Helen Monnet nous incite dans un premier temps à accueillir les émotions comme elles viennent, de ne pas tenter de vouloir apparaître plus forte que ce qui nous submerge. « Pour compenser la brutalité du choc, il faut au contraire se cocooner. Un peu comme si on était en convalescence. Plus on prendra ce temps, plus on pourra repartir sur de bonnes bases pour trouver quelque chose qui nous convient vraiment », note la coach.

3/ Accueillez la tristesse

Durant cette période de post-licenciement, vous serez certainement envahie par la tristesse. Mais pour Helen Monnet, il s’agit d’un sentiment noble. Et puis, qui peut connaître le adidas Originals N5923 Baskets Rose kmNP4lFUp4
sans avoir connu la tristesse ? « Quand la tristesse arrive il ne faut pas la refouler. Ce n’est pas parce qu’on est triste qu’on est déprimé ou dépressif ! Les larmes sont un cadeau car au bout il y a la , et puis, cela permet de ne pas garder les choses en soi, avec à la clef un risque de développer un ulcère ou un cancer. Il ne faut surtout pas culpabiliser d’être triste, et encore moins se jeter directement sur la boîte d’anti-dépresseurs », poursuit la relaxologue.

4/ Soyez responsable mais pas coupable

Même en cas de licenciement économique, difficile pour le salarié de ne pas s’interroger sur ce qu’il a fait ou pas fait pour être licencié alors que d’autres collègues sont toujours en poste. Mais pour Helen Monnet, « la culpabilité est une manipulation du mental. Le mental a besoin de trouver un coupable. Il faut vraiment écarter cette culpabilité car elle est source d’inhibition. Effectivement, j’y suis peut-être pour quelque chose, mais la question est d’être responsable pour faire face à ce changement de situation », explique-t-elle. Autrement dit, la culpabilité nous enferme dans une posture de victime, de Caliméro, et elle tue l’énergie précieuse dont nous avons tant besoin pour aller de l’avant.

5/ Soyez ancrée dans le présent

Puisque vous n’avez plus d’emprise sur le passé, et pas non plus sur votre futur, tâchez de construire votre avenir grâce au présent . Construisez-vous un nouvel emploi du temps, revisitez votre budget, et surtout profitez des petits bonheurs du quotidien. « Se concentrer sur le présent pour en tirer le meilleur est une attitude de vigilance intérieure. Quand vous avez envoyé vos CV, fait vos rendez-vous chez Pôle Emploi, prenez le temps de souffler, de vous faire plaisir. Ayez une bonne hygiène de vie (attention à la compensation alimentaire), faites du sport.. Pour tenir le choc après un licenciement, transformez-vous en marathonienne ! », poursuit l’auteure.

L'Essentiel de la Culture

Accueil Puma Suede Classic Casual W Violet HMANWb
La cartoucherie, futur centre névralgique de la culture à Toulouse
Patrimoine
écrit par Régis Daro 17 mai 2018

Une salle de spectacle de 800 places, 26 restaurants, un cinéma, une librairie, des espaces dédiés au sport et au bien vivre, des bureaux partagés… Voilà dans les grandes lignes ce qui devrait redonner vie aux 15 000 m2 qu’offrentactuellementles anciennes halles de la Cartoucherie, un lieu chargé d’histoire… P ortée par des partenaires privés et publics, la structure devrait voir le jour à l’horizon 2020 et re-dynamiser tout un éco-quartier.

Lx Factory à Lisbonne, Malzafabrik à Berlin, Brooklyn Boulders à Chicago et bientôt Les Halles de La Cartoucherie à Toulouse ! Ces nouveaux tiers-lieux ont la côte partout dansle monde, et la Ville Rose ne se laissera pas distancer plus longtemps. Lundi 14 mai, au matin, dans les immenses halles de la Cartoucherie, encore habillées de l’exposition MAP , Sylvain Barfety le président de la société du t iers-lieu , ses associés, Monsieur le Maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc et des élus de quartiers avaient donné rendez-vous à une pléiade de journalistes. Après deux ans de réflexion, de tractation et d’échange, le projet ambitieux de la création du tiers-lieu, au cœur de l’écoquartier de la Cartoucherie, est enfin sur les rails. Axé autour de cinq pôles d’activités, les Toulousains auront avant tout le loisir de se restaurer grâce au talent de chefs locaux. Ces derniers investiront une vingtaine de petites échoppes, avec notamment, la mission d’aborder des cuisines d’autres pays. Des ateliers et des événements autour de «la cuisine» seront eux aussi proposés. Le pôle Santé/Sport/Bien-être aura également une place de choix dans ces halles. Les structures The Roof et UCPA, qui font partie des sept associés au projet, auront la charge d’offrir au public des activités variées. Escalade, slackline, pakour, yoga, danse, fitness, sport urbains ont déjà été annoncés. Côté culture, les perspectives sont tout aussi attractives. Au-delà de la salle de spectacle de 800 places, ce sont les arts en général qui seront à l’honneur. Et principalement les arts vivants. Les espaces alloués seront évolutifs et accueillants pour toutes sortes de projets. Un pôle soutenu par Gilles Jumaire, célèbre fondateur de l’agence «Bleu Citron». Un cinéma mixte, généraliste et Arts Essais s’installera aussi dans la Halle 128, dans l’objectif de compléter au mieux l’offre culturelle proposée.

Si les futures halles de la Cartoucherie alloueront un espace conséquent au loisir, elles préserveront toutefois un emplacement au «pôle travail». Dans ce dernier, les travailleurs sédentaires, nomades, ou adeptes du télétravail, pourront occuper des bureaux tout équipés. Des salles de travail et de réunion seront aussi disponibles. Dans cette ambiance studieuse, la librairie «L’autre Rive» viendra trouver sa place et offrir à tous un accès direct à la littérature. Enfin la touche de verdure, qui épousera parfaitement l’architecture des halles, sera donnée par une travée verte de 1200m2. Cette «jungle urbaine», comme la surnomme déjà Sylvain Barfety, permettra la jonction Ouest-Est de l’éco-quartier.

Suivez-nous